Actions récentes

Célébrez la journée internationale des femmes

Aujourd’hui c’est la journée internationale des femmes -  ÊTES vous FÉMINISTE ?

Si vous croyez en l'égalité sociale, politique et économique des sexes, si l'égalité entre les femmes et les hommes est une valeur profonde dans votre vie quotidienne et que vous souhaitez contribuer à rendre le monde meilleur, et plus juste - alors VOUS ÊTES FÉMINISTE !

Rejoignez-nous – Prenez un « selfie », répondez "Que signifie pour vous être féministe en 2016? », partagez sur votre compte Instagram, Twitter ou Facebook avec #imafeminist et encouragez vos amis à faire de même. 

Vos actions et votre voix sont importants – merci de vous joindre à nous.

Nouvelle année de plaidoyer

La nouvelle année est synonyme de nouveaux commencements, de nouveaux objectifs et de nouveaux espoirs. Ce janvier, promettez de faire entendre votre voix pour 30 jours de plaidoyer.

1,3 million d'enfants au Canada ont besoin de notre aide

Les élus se sont engagés à trois reprises, soit en 1989, en 2009 et en 2015, à mettre fin à la pauvreté, mais il n'y a jamais eu de plan d'action. Aujourd'hui, la pauvreté prive plus de 1,3 million d'enfants au Canada de la jouissance de cette période unique qu'est l’enfance. 

Nous avons une occasion qui ne vient qu'une fois par génération de mettre fin à la pauvreté des enfants et des familles au Canada. Le nouveau gouvernement fédéral a l'intention d'assumer un rôle de leadership en créant une stratégie nationale de réduction de la pauvreté. 

Comment pouvons-nous modifier le discours électoral?

Avec un concert de voix

Le 17 octobre, lors de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, joignez-vous à un chœur de voix pour dire aux candidats : #Ilnousfautunplan pour mettre fin à la pauvreté au Canada.

La pauvreté is un enjeu électoral : faisons parler les candidats !

Informez les leaders Canadiens que nous avons besoin d'un plan national pour mettre fin à la pauvreté.

Durant cette campagne électorale, dites à vos candidates et vos candidats de mettre la partisanerie de côté

Nous avons besoin que vous fassiez entendre votre voix durant cette campagne fédérale; la population canadienne est avec nous.

Faire de la pauvreté une priorité électorale

La campagne électorale fédérale de 2015 bat son plein, mais le problème de la pauvreté dans le monde n’a reçu jusqu’à ce jour que très peu d’attention. Il est donc temps de vous faire entendre—pour dire aux hommes politiques de prendre une fois pour toutes un engagement plus sérieux dans la lutte contre la pauvreté.

 

Le Canada peut faire mieux pour éliminer la pauvreté mondiale

En septembre 2015, les dirigeants du monde se réuniront aux Nations Unies à New York pour adopter les Objectifs de développement durable (ODD). Ce nouveau cadre de développement remplacera les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), qui expirent cette année

Du 13 au 16 juillet, les leaders mondiaux se retrouveront à Addis-Abeba, Ethiopie, pour la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement,  afin de discuter de la mobilisation des ressources nécessaires pour mettre un terme à la pauvreté extrême d’ici 2030 et pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

Êtes-vous complice de l’esclavage des enfants?

Des millions d’enfants, certains à peine âgés de six ans, travaillent comme esclaves dans des ateliers clandestins, sur des plantations, dans des mines dangereuses et dans l’industrie du sexe. Des garçons aussi bien que des filles sont victimes de la traite et se trouvent forcés de faire un travail qui nuit à leur corps, à leur santé mentale et à leur esprit, compromettant ainsi leur vie et leur avenir.

Joignez-vous à nous pour demander au gouvernement canadien de prendre les mesures nécessaires pour prévenir le travail des enfants dans nos chaines d’approvisionnement.

Quelle est la position des libéraux et des conservateurs sur les enjeux qui affectent les femmes ?

Imaginez si avant de choisir notre prochain gouvernement fédéral cette année, nous pouvions nous assurer que tous les chefs de partis débattent des enjeux liés aux femmes et aux filles. Le NPD ainsi que le Parti Vert du Canada se sont déjà engagés à participer à un débat fédéral sur les enjeux qui affectent les femmes. Par contre, le Parti libéral du Canada, le Parti conservateur du Canada et le Bloc Québécois n’ont toujours pas réagi !

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, appelez Stephen Harper, Justin Trudeau et Mario Beaulieu à prendre plus au sérieux les enjeux qui affectent les femmes.

Je veux un monde sans pauvreté

Je veux vivre dans un monde où les femmes et les filles ont les mêmes droits que les hommes. Je veux vivre dans un monde où aucun enfant ne souffre de la faim. Je veux que tous les enfants du monde aient accès à l’éducation. Je veux que le Canada investisse dans des solutions rentables à la pauvreté.

Pourtant 1,3 million d'enfants au Canada vivent encore en situation de pauvreté!

Il y a 25 ans, tous les partis de la Chambre des communes ont adopté à l'unanimité une résolution visant à éliminer la pauvreté infantile au Canada en 2000. Depuis, une génération complète d'enfants a grandi appauvrie, éprouvant la faim et la précarité de logement, et souffrant des conséquences qu'ont eues sur leurs familles les faibles salaires, le chômage, la discrimination, le stress et les inégalités. 

Les chefs de partis feront-ils Place au débat ?

Nous sommes très fières de vous annoncer que hier, en collaboration avec plus de 100 organisations de femmes et de leurs alliés de partout au Canada, nous lançons Place au débat – une campagne qui appelle tous les partis politiques fédéraux à prendre des engagements concrets afin d’améliorer la situation des femmes, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde, en vue de l’élection fédérale de 2015.

Les femmes au Canada ont des questions ; Place au débat met les chefs de partis au défi d’y répondre.

Joignez-vous à nous pour demander la mise en oeuvre d'un plan fédéral de lutte contre la pauvreté!

CE VENDREDI, Des Canadiens partout à travers le pays sonneront l’alarme et exigeront la mise en place d'un plan fédéral de lutte contre la pauvreté. Joignez-vous donc à nous pour demander au gouvernement d’effectuer des changements systémiques pour mettre fin à la pauvreté et à la faim.

Il y a un problème de faim au Canada:

Partout au monde, 57 millions d’enfants sont laissés pour compte

À l’heure actuelle, 57 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire à travers le monde ne sont pas scolarisés. Joignez-vous à Malala et exigez du gouvernement du Canada qu’il veille à ce que tous les enfants aient le droit de fréquenter l’école.

« L’éducation est sans contredit notre meilleure arme pour lutter contre la pauvreté, l’ignorance et le terrorisme »
Malala Yousafzai

Joignez-vous à des dizaines de milliers de Canadiens lors du Forum social des peuples, à Ottawa

Du 21 au 24 août, le plus grand mouvement canadien à base citoyenne de lutte contre la pauvreté se rassemblera à l’occasion du Forum social des peuples, à Ottawa. Chaque jour sera rempli d’activités palpitantes comme des ateliers, des expositions et des spectacles musicaux, le tout débutant par la Marche d’ouverture du 21 août qui partira de l’Île Victoria pour se terminer à la colline Parlementaire.

Comment puis-je m’impliquer à Ottawa ?

Il faut leur demander de prendre position en faveur de la vaccination

Un enfant sur cinq n’a toujours pas accès aux vaccins dont il a besoin. Nous pouvons changer cela.

Du 28 au 30 mai, les dirigeants du monde se réuniront dans le cadre du sommet intitulé Sauvons chaque femme, chaque enfant qui se tiendra à Toronto. Ils y discuteront des engagements internationaux en ce qui concerne les femmes et les enfants dans le monde en développement. Voyons à ce qu’ils prennent position pour la vaccination.

Où donc est le plan fédéral pour l’éradication de la pauvreté?

Le 24 novembre 1989, tous les partis à la Chambre des communes du Canada adoptaient à l’unanimité une résolution visant à éliminer la pauvreté infantile d’ici l’an 2000. Vingt ans plus tard, la Chambre a adopté une autre motion unanime à l’effet « d’élaborer immédiatement un plan d’éradication de la pauvreté au Canada ».

En 2010, le Comité des ressources humaines de la Chambre exigeait que soit mis en place un plan fédéral de réduction de la pauvreté comprenant des objectifs mesurables et des échéanciers.

Canada, qu’en est-il de notre engagement envers le Fonds mondial?

En décembre de cette année, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme demandera aux principaux pays donateurs du monde de contribuer à une reconstitution de l’ordre de 15 milliards $ afin d’intensifier les programmes qui permettent de sauver des vies à travers le monde. Depuis 2002, le Fonds mondial a traité 4,2 millions de personnes atteintes du sida et 9,7 millions de tuberculeux. Il a distribué 310 millions de moustiquaires imprégnés d’insecticide pour prévenir le paludisme.
 

Le Premier Ministre Harper doit signer le Traité du Commerce des Armes dès maintenant!


Une personne est tuée chaque minute par la violence armée. Jusqu'à présent, le commerce mal réglementé des armes favorise la violation généralisée des droits de l'homme, de nombreuses pertes de vies, l'instabilité politique, les conflits évitables et la corruption. Les armes classiques sont utilisées quotidiennement pour commettre des actes graves de violence contre les femmes et les filles, notamment le viol et d'autres formes de violence sexuelle.
 

Qu’en est-il des 400 millions $ consacrés aux pauvres du monde?

Quelle surprise ce fut de lire il y a quelques semaines que l’ancienne Agence canadienne de développement international, qui fait maintenant partie du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, n’avait pas dépensé plus de 400 millions $ de son budget de 2012-2013.

Le Fonds mondial a besoin de votre aide

Le Fonds mondial est une institution financière innovante qui soutient les pays dans leurs initiatives de prévention, de traitement et de soin des personnes vivant avec le VIH et le sida, la tuberculose et le paludisme.

Que ce soit pour distribuer des moustiquaires destinées à protéger les familles contre le paludisme au Honduras, former les conseillers pour les pairs qui travaillent avec les adolescents diagnostiqués séropositifs en Afrique du Sud, ou fournir des équipements pour le diagnostic de la tuberculose dans les cliniques du Kazakhstan, les partenaires de chaque pays participant à la lutte contre les pandémies peuvent compter sur le soutien du Fonds mondial.

Influencez ce que l'ACDI va ressembler après la fusion

L'ACDI a été l'agence de développement international du Canada pendant 45 ans. Elle a appuyé et travaillé en étroite collaboration avec des centaines d'organisations canadiennes. Ces organisations représentaient le visage de l'engagement canadien dans les pays en développement et ont apporté une contribution inestimable à la réduction de la pauvreté et à l'avancement des droits humains, à travers une diversité de programmes et de projets.
 

Financer le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

Le 24 mars marque la Journée mondiale pour la TB. En 2011, il y avait encore près de 9 millions de nouveaux cas et près de 1,4 millions de cas de décès malgré le fait que les médicaments coûtent aussi peu de que 20 dollars par personne dans le monde en développement, là où se trouvent la grande majorité des cas de tuberculoses. La tuberculose est la principale cause de mortalité des gens qui vivent avec le VIH : elle est responsable d’un quart des morts chez les personnes séropositives.

Pour une stratégie nationale en matière de logement

La pauvreté sévit toujours au Canada. Cette semaine est l'occasion pour nous de changer les choses. Un projet de loi est présentement devant le Parlement, la Loi visant à assurer aux Canadiens un logement sûr, adéquat, accessible et abordable demande à notre gouvernement fédéral de se doter d'une stratégie nationale pour le logement.

Parlement considère loi sur médicaments à prix abordable

Un des projets de loi présentement à l'étude au Parlement propose une réforme du décevant Régime canadien d'accès aux médicaments (RCAM) qui, s'il était adopté, permettrait au Canada d'exporter vers les pays pauvres des médicaments génériques à prix abordable. En adoptant cet important projet de loi humanitaire,  le Parlement peut sauver des vies et mettre fin aux souffrances inutiles qui affligent le monde en développement. 

Joignez votre voix à la lutte contre le sida, au Canada et dans le monde

Le 22 juillet, environ 20 000 personnes représentant quelques 200 pays convergeront à Washington D.C. lors de la XIXe Conférence internationale sur le sida (International AIDS Conference). Ce sera l'occasion de faire le point pour une première fois sur l'état de la situation mondiale et de réaffirmer notre engagement et notre détermination à lutter contre cette épidémie.

Aidez-nous à ce que le Canada se fasse le défenseur d’un Traité sur le commerce des armes digne de ce nom

Aujourd’hui, 2 000 personnes perdront la vie à cause d’un acte de violence armée, seront tuées par des trafiquants de drogue, par des terroristes ou parfois par leur propre gouvernement. La majorité d’entre-elles sont pauvres et habitent un pays en développement.

Aidez à garantir à tous les enfants l’accès à l’éducation de base

En 2010, le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a promis d’augmenter le financement à l’éducation de base de 750 millions de dollars, en particulier en Afrique au Sud du Sahara. Il a déclaré à juste titre que ce montant additionnel était nécessaire pour aider les pays qui sont encore loin d’atteindre l’Objectif du Millénaire pour le Développment #2, l’objectif qui vise à assurer que tous les enfants, garçons et filles, achèvent un cycle complet d’études primaires d’ici 2015.

Bâtissons un Ontario sans plonger les gens dans la pauvreté

Dans son prochain budget, le gouvernement de l’Ontario prévoit des compressions drastiques qui auront des conséquences démesurées sur la situation des personnes à faibles et moyens revenus.

C'est le temps d'agir pour garantir le maintien des dépenses destinées à la réduction de la pauvreté au Canada

Des décisions cruciales seront prises dans le cadre du budget fédéral de l’année 2012 dans les prochains jours à Ottawa. Grâce à une légère augmentation des dépenses pour lutter contre la pauvreté au Canada, nous pouvons aider des milliers de personnes à changer leur vie.

Changements climatiques : passons à l’action

Les gouvernements du monde entier sont réunis dans le cadre de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques qui se tient à Durban (Afrique du Sud) du 28 novembre au 9 décembre 2011. Les enjeux sont importants : en Afrique, la crise causée par les changements climatiques, de plus en plus alarmante, sape déjà les bases de l’agriculture dont dépendent des millions de personnes.  

Appuyons la Loi visant à éliminer la pauvreté

Le 24 novembre est une journée spéciale pour la lutte contre la pauvreté.

Le 24 novembre 1989, la Chambre des communes du Canada adoptait à l'unanimité une résolution pour qu'on élimine la pauvreté avant l'an 2000.

Une occasion d’agir pour diminuer la faim dans le monde

Les chefs d’État des principales économies du monde se réuniront lors du sommet du G20 en novembre pour examiner des mesures urgentes pour stabiliser le prix des aliments et pour aider de façon plus efficace les populations vulnérables lorsqu’il y a des crises alimentaires.

Veuillez profiter de cette occasion pour écrire au premier ministre et lui indiquer que vous appuyez fermement les mesures en question.

Envoyez une copie de votre lettre au ministre des Finances, au chef de l’opposition et au chef du parti libéral.

Agissez en cette Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté

Le lundi 17 octobre 2011 marque la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.

Plus de trois millions de personnes au Canada vivent en situation de pauvreté, y compris plus de 630 000 enfants, soit un enfant sur dix. Et ces chiffres ne rendent pas compte de la situation désastreuse dans les communautés des Premières nations où un enfant sur quatre vit dans la pauvreté. Cette situation a des conséquences énormes sur la santé des enfants autochtones et sur celle des prochaines générations.

La taxe Robin des Bois

Nous avons une excellente occasion de mettre en place une méthode pour amasser les fonds nécessaires à l’abolition de la pauvreté mondiale et pour aider les pays pauvres à s’adapter aux effets des changements climatiques. En effet, le gouvernement français a proposé l’adoption d’une taxe sur les transactions financières (TTF, également appelée taxe Robin des Bois) lors du Sommet du G20 dont il sera l’hôte plus tard cette année. Les ministres des Finances des pays du G20 se rencontreront à Paris dans quelques jours et la TTF figure en bonne place à l’ordre du jour.

Dégelez le budget d’aide

L’an dernier, le gouvernement fédéral annonçait son intention de geler le budget d’aide publique au développement en 2011, le maintenant au niveau de 2010. Pourtant, malgré huit augmentations annuelles successives de 8 %, nos dépenses d’aide ne représentent que 0,3 % de notre revenu national – soit moins de la moitié du 0,7 % que le Canada a promis de consacrer à l’aide internationale. En gelant le budget d’aide au niveau de 2010, nous amorcerons un recul qui nous éloignera de l’objectif de 0,7 %. Nous devons empêcher cela.

Appuyez le rapport - Aidez à vaincre la pauvreté au Canada

Un comité parlementaire composé de représentants de tous les partis vient de déposer un rapport qui pourrait changer le visage de la pauvreté au Canada.

Le comité recommande que le gouvernement fédéral s’engage immédiatement à établir un plan d’action fédéral de lutte contre la pauvreté au Canada. Abolissons la pauvreté a contribué à exiger et à élaborer ce rapport dont les recommandations doivent maintenant se traduire en action.

Logement pour tous – aidez-nous à faire adopter le projet de loi C-304

Dans toutes les grandes villes du Canada, il est difficile d’éviter la choquante réalité : le sans-abrisme existe ici, même si nous vivons dans l’un des plus riches pays au monde. Les sans-abri dans nos rues ne sont que la pointe de l’iceberg que constitue la crise du logement. Un nombre plus grand encore sont forcés de coucher chez des amis ou de vivre dans des logements inadéquats.

Vous pouvez contribuer à faire quelque chose au sujet de la pénurie de logements abordables au Canada en envoyant un message maintenant à votre député fédéral pour lui demander de voter en faveur du projet de loi C-304 visant à établir une stratégie nationale relative à l’habitation.

Le projet de loi C-304, Loi sur le logement sûr, adéquat, accessible et abordable, est un projet de loi d’initiative parlementaire déposé par Libby Davies, députée du NPD pour la circonscription de Vancouver-Est.

Le projet de loi prévoit l’élaboration d’une stratégie nationale relative à l’habitation pour faire en sorte que le coût du logement au Canada n’empêche pas les personnes et les familles de satisfaire leurs autres besoins fondamentaux tels que la nourriture, l’habillement et l’accès à l’éducation. Le projet de loi obligerait aussi le gouvernement à fournir des logements et des abris temporaires destinés à servir en cas d’urgence lors de désastres et de situations de crise.  

La troisième (et dernière) lecture du projet de loi C-304 et le vote à la Chambre des communes sont prévus pour le 20 octobre. Demandez dès maintenant à votre député de voter oui sur cet important projet de loi.

Une journée d'action de la campagne Tente Rouge est prévue pour le 19 octobre, juste avant le vote crucial sur le projet de loi C-304. Des tentes rouges seront montées sur la Colline parlementaire ainsi que dans des villes de tout le Canada afin d’attirer l’attention sur la crise du logement abordable au Canada. Pour de l’information sur les événements dans votre collectivité, visitez le site de la campagne Tente rouge (disponible en anglais seulement).

La solution à la crise du logement abordable au Canada doit être un élément clé d’une stratégie nationale de réduction de la pauvreté, que demande Abolissons la pauvreté dans sa campagne Dignité pour touTEs. Signez maintenant la pétition Dignité pour touTEs afin de témoigner votre appui à un plan national d’élimination de la pauvreté.

Dites à M. Harper de tenir la promesse du Canada au sujet de la pauvreté.

Une très importante réunion des dirigeants mondiaux doit avoir lieu la semaine prochaine aux Nations Unies, à New York, afin d’examiner les progrès accomplis dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui visent à réduire de moitié la grande pauvreté d’ici 2015.

Mise à jour au sujet des actions : Grâce à votre soutien lors des actions récentes, le premier ministre Stephen Harper a maintenant décidé d’assister à ce sommet. C’est l’occasion que nous attendions pour lui demander instamment de tenir l’engagement du Canada consistant à mettre fin à la pauvreté.

Debout! Il est temps de passer à l’action.

Des millions de personnes à travers le monde et des dizaines de milliers de Canadiens se mettront debout et exigeront qu’on agisse pour abolir la pauvreté. La campagne Debout aura lieu durant la fin de semaine qui vient (du 17 au 19 septembre), d’un océan à l’autre et dans tous les coins du monde. Trouvez un événement Debout dans votre voisinage ou découvrez comment vous pouvez inclure un moment Debout dans un événement déjà prévu.

Des progrès importants ont été accomplis dans la réduction de la pauvreté et de la faim à l’échelle mondiale ainsi que dans l’amélioration de la santé et de l’éducation depuis l’adoption des OMD par les dirigeants mondiaux en 2000, mais avec seulement cinq années qui restent avant l’échéance, les progrès se sont arrêtés ou ont même été annulés en raison des répercussions des changements climatiques, de la crise du prix des aliments et de la crise économique mondiale. Les progrès pourraient également être compromis par un gel ou une réduction des budgets d’aide par les pays donateurs. Le Canada a annoncé qu’il gèlera en 2011 son aide aux niveaux de 2010.

Agissez. Envoyez dès maintenant un message à M. Harper. Cela fonctionne. Dites-lui qu’il faut que le Canada s’engage à prendre des mesures audacieuses en vue de corriger le tir lors du Sommet de l’ONU sur les OMD, pour réaliser les huit OMD d’ici 2015. Dites-lui que le Canada ne peut verser sa juste part dans cet effort mondial sans dégeler son budget d’aide et adopter un calendrier visant à atteindre l’objectif de 0,7 % du revenu national versé en aide qui a été fixé par les Nations Unies.

Même si le Canada a apporté des contributions importantes à la réalisation de certains des OMD, nous tirons de l’arrière par rapport à d’autres pays donateurs et nous n’avons pas fait notre part pour certains objectifs importants. Vous pouvez en apprendre davantage sur le suivi fait par le Canada en lisant le Rapport canadien sur les Objectifs du Millénaire pour le développement 2010 récemment publié par Abolissons la pauvreté.

Ne manquez pas cette occasion extrêmement importante d’agir pour mettre fin à la pauvreté et aux inégalités.

Le Canada doit tenir ses engagements mondiaux. Incitez le PM Harper à participer au Sommet sur les OMD.

Le premier ministre a répondu positivement aux appels des supporteurs d’Abolissons la pauvreté en vue de l’adoption d’une initiative sur la santé maternelle et infantile au Sommet du G8. Le gouvernement canadien s’est engagé à affecter 1,1 milliard de dollars sur 5 ans qui, conjugués aux fonds promis par les autres pays, aideront à sauver la vie de plus d’un million de femmes et d’enfants dans le monde. C’est un grand accomplissement qui contribuera à stimuler les efforts aux fins de la réalisation des 8 objectifs du Millénaire pour le développement d’ici l’échéance de 2015.

Nous vous demandons d’exhorter le premier ministre à donner suite à l’initiative sur la santé maternelle et infantile en participant au Sommet sur les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations unies qui aura lieu du 20 au 22 septembre. Invitez-le à promouvoir la consolidation des efforts mondiaux en vue de remettre les objectifs du Millénaire pour le développement sur la bonne voie.

Des progrès marqués ont eu lieu sur les plans de la réduction de la pauvreté et de la faim dans le monde, de l’amélioration de la santé, de l’éducation et de l’accès à l’eau et à des installations sanitaires, ainsi que de la promotion de l’égalité des sexes depuis que les dirigeants mondiaux ont adopté les objectifs du Millénaire pour le développement en 2000. Mais, à 5 ans de l’échéance, les impacts des changements climatiques, de la crise alimentaire et de la crise économique mondiale limitent les progrès futurs et annulent même des progrès déjà faits relativement à certains des 8 objectifs. Le gel ou la réduction des budgets d’aide par les pays donateurs menacent aussi les progrès. Le Canada a annoncé qu’il allait, en 2011, geler son budget d’aide au niveau de 2010.

Le Canada a largement contribué aux progrès accomplis relativement à certains des 8 objectifs du Millénaire pour le développement. Mais il accuse du retard par rapport à de nombreux autres pays donateurs, et n’a pas fait sa juste part relativement à certains des objectifs clés, comme en témoigne le Rapport canadien sur les objectifs du Millénaire pour le développement 2010 récemment publié par Abolissons la pauvreté.

Envoyez un message au premier ministre Harper maintenant pour lui dire que le Canada doit s’engager à adopter un plan d’action audacieux au Sommet sur les OMD des Nations unies, afin de garantir la réalisation des 8 OMD d’ici 2015. Indiquez-lui que le Canada ne peut contribuer dans une juste mesure aux efforts mondiaux sans dégeler le budget d’aide et adopter un plan décennal en vue d’atteindre la cible de 0,7 % du revenu national en aide fixée par l’ONU.

Abolissons la pauvreté

Lorsque vous vous inscrivez à la campagne Abolissons la pauvreté, votre nom est ajouté à la liste d'un quart de million de canadiennes et canadiens qui demandent à leurs députés les actions suivantes:

  • Réduire la pauvreté mondiale
  • Éliminer la pauvreté au Canada